Qui croit connaître le tarot de Wirth le confond le plus souvent avec celui qui fut dessiné dans les années 1960 par Michel Siméon : Oswald Wirth n’a jamais réalisé 78 cartes, le mot « Tarot » ne s’appliquant selon lui qu’aux 22 arcanes. Rien que par ce choix clairement affirmé, Wirth écarte toute ambiguïté : le tarot n’est pas un jeu de cartes, c’est un « livre muet », un chemin d’initiation, ésotérique et symbolique.

Sur une période de 40 ans, Wirth composa deux tarots.
Le premier fut conçu entre 1887 et 1889 au sein de l’Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix et à la demande de Stanislas de Guaita. Il avait donc aussi pour parrains Papus (qui en illustrera la même année son livre « le Tarot des Bohémiens ») et Augustin Chaboseau (tous deux fondateurs de l'Ordre Martiniste), Joséphin Péladan, François-Charles Barlet. Chacune des 22 lames porte une lettre de l’alphabet hébraïque, et se prête à une interprétation kabbalistique.
Le second jeu parut en 1926. D’un dessin plus abouti, chaque lame a aussi reçu un ensemble de symboles, parfois qualifiés de « phéniciens », qui ont intrigué les chercheurs. Ces symboles sont quasiment inconnus du grand public, puisqu’ils ne figurent pas sur le tarot de Michel Siméon, faussement appelé « Tarot de Wirth ».

Dans son livre « Le Tarot des imagiers du Moyen-âge » publié en 1927, Wirth ne nous en explicite pas le sens, mais il nous donne des pistes que l’on découvrira au fil des pages. Son livre, admirablement structuré, et d’une grande densité, nous invite sur 330 pages à retrouver dans les 22 lames un chemin initiatique commun à de nombreuses traditions : maçonnique, alchimique, astrologique, et « à marcher sur deux jambes : l’intuition et la raison ».

Cette édition est la première à restituer dans sa totalité l’œuvre de Wirth consacrée au tarot. Reproduisant fidèlement les originaux des deux jeux, elle témoigne, si l’on en compare les dessins édités à 37 ans d'intervalle, de l’évolution de l’ésotérisme durant cette période de notre société, bouleversée par la Première Guerre Mondiale, entre « Belle Époque » et « Années Folles ». 

Plébiscitée par des amateurs du monde entier, elle est actuellement proposée dans un somptueux coffret réalisé à 500 exemplaires seulement :

— Les lames sont  imprimées sur une carte contrecollée de même épaisseur que le jeu original de 1889, soit 50 % plus épaisses que la plupart des éditions modernes. Le contrecollage (deux feuilles de 225 g / m2 collées dos à dos) renforce leur rigidité. Elles sont protégées par un vernis mat, et les lames de 1926 sont agrémentées d’une teinte dorée, comme les originaux. Chaque jeu est glissé dans une boîte, reprenant l’aspect visuel de l’original pour le jeu de 1889, et s’inspirant des pochettes qui contenaient les planches, pour le jeu de 1926.

– Les deux jeux sont présentés dans un portfolio fait de carton rigide et de bois, recouvert de simili-cuir, véritable chef-d’œuvre d’éditeur : fermé, son agencement affiche plusieurs fois le Nombre d’Or entre le logo qui l’illustre et les plis de l’ouvrage ; ouvert, c’est un présentoir dont l’articulation forme un triangle de Pythagore, de proportions 3—4—5.

— Le livre est une reproduction fidèle de l’original de 1927. Oswald Wirth avait choisi un papier de qualité, un « bouffant » fabriqué en France, c’est aussi le cas de cette reproduction dont les cahiers sont cousus, avec signet et tranchefile, couverture rigide et dos rond semblable au travail des artisans relieurs. Un élément de texte, absent de l’édition originale de 1927 suite à une erreur de l’imprimeur, retrouvé par Francis Lermenier (qui travailla quatre ans à la réalisation de cette édition), figure pour la première fois dans un encart inséré dans le livre.

— L’ensemble est présenté dans un coffret en simili-cuir, doré à chaud, et chaque élément a été réalisé chez des spécialistes français parmi les meilleurs dans leur partie, qu’ils soient imprimeurs, relieurs, doreurs, façonniers.

Écrire un avis

Note : Le HTML n’est pas pris en charge !
    Mauvais           Bon
Capture de caractères

LE TAROT des imagiers du moyen-age Oswald WIRTH

  • Référence : GLAMFP100
  • Disponibilité : En Stock
  • 144,00€